Le Grayhound rentre plein de vins
17 août 2015
Biche à Bordeaux, le transport à la voile en héritage
19 octobre 2015

A la voile sur les routes du vin

Le « Biche » s’apprête à appareiller pour mille milles entre Lorient, Bordeaux, Nantes et le Finistère.

La deuxième liaison de l’année entre l’Aquitaine et la Bretagne sera effectuée à partir du vendredi 16 octobre par le « Biche », qui transportera une quinzaine de tonnes de marchandises sur deux semaines entre Lorient, Yeu, Bordeaux, Royan, Paimbœuf, Nantes, Douarnenez et Groix.

En partenariat avec la Région Bretagne et l’Association des Routes Maritimes à la Voile, TOWT anime la « Plate-Forme bretonne de transport à la voile », qui assure des liaisons régulières entre l’Aquitaine et le Royaume-Uni. Ainsi, près de 20 partenaires se mobilisent pour préparer le transport à la voile de demain.

Suivant des routes historiques – parce que les vents dominants sont et seront toujours là – la « Plate-Forme bretonne de transport à la voile », lauréate d’« Héritages littoraux », aura transporté cette année près de 50 tonnes de marchandises entre l’Aquitaine, la Bretagne et le Royaume-Uni, réalisant ainsi une économie d’émissions de CO2 comprise entre 5 et 10 tonnes, avec le dundée Biche et le lougre Grayhound.

Dans le contexte de la COP21, alors que les autorités maritimes au niveau national travaillent à faire évoluer la réglementation, et que l’Etat s’engage en vue de la construction d’un voilier-cargo, la flotte existante permet d’ores et déjà de transporter un flux non-négligeable de marchandises, incarnant un patrimoine vivant et contemporain.

Un embarquement numérique

Une première pour un voilier de travail : à partir de la pagewww.transportalavoile.bzh, il sera possible dès vendredi soir de visionner la vidéo du pont filmée en direct à partir du mât d’artimon, et de suivre l’évolution de la trace GPS, agrémentée de données géolocalisées telles que des photos, des vidéos ou des extraits de journal de bord.

Fruit d’une co-création entre TOWT, Orange, MVG-Neptulink, GERTelecom et MicroModule, ce système embarqué bénéficie de l’expérimentation du printemps pour véritablement permettre un embarquement pour tout un chacun.

Un transport labellisé

Par ailleurs, les données récoltées viendront documenter le numéro de certificat figurant sur les labels, apposés sur chaque produit, permettant à chaque consomm’acteur de bénéficier de la valeur-ajoutée d’un transport maritime décarboné (Indice CO2, GPS, journal de bord).

Des tonnes… de produits authentiques et naturels, et… de CO2 non-émis

Plus de 20 producteurs se sont engages à livrer leurs produits à la voile entre la Bretagne, l’Aquitaine, la Loire atlantique et le Royaume-Uni.

Ainsi, des Bretagnes descendront des ales Avocet, du cidre de Cornouaille Melenig, des Recettes d’Armor, des oignons et échalotes ; à Yeu seront embarquées des conserves de poisson, des confitures et de la laine ; à Bordeaux et à Nantes, une sélection de vins naturels et biologiques sera chargée, par tonnes. A chaque escale, il sera possible de goûter les produits « au cul du bateau ». Ces produits labellisés seront disponibles tout l’hiver au sein du réseau de Distributeurs de TOWT.

Planning: appareillage vendredi !
Retrouvez le planning en ligne

16.10 Appareillage de Lorient
17.10 Chargement à l’Île d’Yeu
19.10 Navigation jusqu’aux bouches de la Gironde, remontée du fleuve. Accostage à Bordeaux
20.1022.10 Escale à Bordeaux (Ponton d’honneur)
22.10 Appareillage de Bordeaux le matin, relâche à Royan
24.10 Navigation jusqu’à l’embouchure de la Loire. Relâche à Paimbœuf
24.10 Accostage à Nantes vers 20h.
24 – 25.10 Escale à Nantes (Ponton Bélem)
27.10 Accostage à Douarnenez (Port-Rhu)
28.10 Appareillage de Douarnenez
29.10 Accostage à Groix – Lorient

Envie d’embarquer ?

AT
AT

Comments are closed.