BOUTIQUE

La navigation décarbonée

En utilisant la force du vent pour dessiner les contours d’une logistique maritime sobre en carbone, le transport à la voile offre des perspectives de développement économique et d’innovation.

La voile comme mode de propulsion principal permet un transport océanique massivement moins polluant.

En comparaison avec la moyenne des porte-conteneurs réalisant la même route Le Havre - Guadeloupe, le voilier-cargo permettra une réduction drastique des émissions des gaz à effet de serre, par tonne transportée et par kilomètre parcouru : 

  • - 90 % de CO2
  • - 98 % d’oxydes de soufre
  • - 92 % d’oxydes d’azote
  • 0 méthane

Au delà de l'impact climatique,  utiliser la voile plutôt qu'un moteur permet d'atténuer les impacts sur la biodiversité :  réduction du risque de collision (bruit), atténuation de l'acidification des océans.

Le vent est une ressource fiable au large

  • Inépuisable
  • Abondante
  • Prédictible

La voile en tire le meilleur parti

  • La voile fournit le meilleur rendement pour l’exploiter.
  • C'est le levier le plus concret pour décarboner les transports maritimes

Une décarbonation à 90 %

par tonne et par kilomètre, par rapport au navire moyen sur la route LH - Guadeloupe (230m, 2750 EVP)

Empreinte carbone du voilier cargo : 
inférieure à 2g/km/T transportée*

pour une route transatlantique
Calculs validés par l'ADEME

D’ici 2025, TOWT garantit : 
• 9 600 tonnes d'émissions de CO2 économisées chaque année au départ et à l’arrivée du Havre. 
• 72 000 tonnes par an de marchandises passées au transport bas-carbone.

Empreinte carbone d'un porte conteneur : 20,2g/km/T transportée** 
**selon l'ADEME pour un navire entre 1150 et 3500 EVP

Les chargeurs partenaires