En Guadeloupe, “Lun II” charge du rhum, avant la grande traversée

Le café bio part à la voile vers l’Europe
26 mai 2016
Ales dans les cales et whisky à bord
3 juin 2016

En Guadeloupe, “Lun II” charge du rhum, avant la grande traversée

eed30a88-d90a-400c-ae8f-db5f42a0d6e3[1]Après le café à Saint-Domingue, la galéasse charge une cuvée exceptionnelle de rhum à Marie-Galante avant de traverser l’Atlantique.

Le “Lun II”, voilier de charge de 25 m, et son équipage s’apprêtent à traverser l’Atlantique, la cale chargée de café et d’un rhum exceptionnel de Marie-Galante.

Après avoir embarqué plusieurs tonnes de café biologique en République Dominicaine le 24 mai, le grand voilier a mis le cap sur la Guadeloupe, où il s’apprête à charger 12 fûts de “rhum soleil” à destination des côtes européennes.

Actuellement mouillé face à la Darse à Pointe-à-Pitre, le grand voilier, co-armé par Greenshark Sailing Cargo & Cruise Lines et TOWT – Transport à la Voile, appareillera en début de semaine prochaine.

Ce transport transocéanique à la voile permettra l’économie d’environ 35 tonnes de CO2, par rapport à un transport conventionnel. Le café et le rhum seront distribués en métropole, et en Europe, par TOWT – Transport à la Voile, sous marque commerciale propre et sous le label “Transporté à la Voile – dans le respect de l’environnement”.

Cette première escale en Guadeloupe inaugure une exploitation à la charge du voilier en transatlantique et un retour prochain est d’ores et déjà envisagé.

Programme prévisionnel

Mercredi 1er juin 2016

Appareillage de Pointe-à-Pitre vers 17h, cap sur Marie-Galante

Jeudi 2 juin 2016

Accostage au lever du jour, Quai de St-Louis de Marie-Galante. Déchargement des fûts vides pour transfert à la distillerie.

Vendredi 3 juin 2016

Escale sur l’Île aux cent moulins. Maintenance. Rencontrez l’’équipage !

Samedi 4 juin 2016

Chargement à bord des fûts pleins vers 10h, appareillage à la suite vers Pointe-à-Pitre. Accostage en début d’après-midi au Quai 2, pour visites ouvertes au public et rencontres avec l’équipage entre 15h et 19h.

Lundi 6 ou mardi 7 juin

Appareillage pour une navigation de quelque 30 jours, cap sur les Açores.

Jacques CORNANO, Sénateur-maire de Saint-Louis de Marie-Galante

C’est avec un grand plaisir que j’accueille dans la baie de Saint-Louis de Marie-Galante la goélette de la compagnie TOWT, qui remet au goût du jour le transport de fret à la voile. Aujourd’hui, il faut changer de comportement face aux mutations climatiques en mettant la protection de notre environnement au cœur des modèles économiques et de croissance, tout en cherchant les solutions d’atténuation des émissions des gaz à effet de serre. Les « voiliers-cargos », sont l’une des réponses à cette problématique écologique et à la raréfaction future des énergies fossiles. À ce titre, je salue l’initiative et le courage de Guillaume LE GRAND, qui mise avec son équipe sur des trajectoires de développement sobres en carbone et résilientes aux effets du dérèglement climatique. Par ailleurs, c’est une forte opportunité de marketing touristique et de stratégie commerciales pour les produits du terroir de Marie-Galante, comme le rhum, le sucre de canne etc. Je terminerai mes propos par une citation de Pierre RABHI qui disait « La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion ».

Yves SALAUN, président du Directoire de Guadeloupe Port Caraïbes

Alors que la Guadeloupe est dépendante à 90 % des énergies fossiles, le Grand Port Maritime de la Guadeloupe réalise depuis 2011 dans le cadre de son Programme du Développement Durable des actions qui vont dans le sens de la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre. Nous lançons actuellement un plan de gestion des espaces naturels, stratégie de développement durable qui permettra de développer une véritable innovation écologique. A ce titre, je me réjouis de l’initiative de TOWT – Transport à la Voile de faire escale avec Lun II en Guadeloupe, proposant ainsi une alternative de transport maritime décarboné, tout en incarnant un symbole, à la fois historique et innovant, qui parle à la Guadeloupe et permet d’envisager un futur où la propulsion vélique retrouvera toute la place qu’elle mérite.

Ulysse BUQUEN, capitaine-armateur du “Lun II”

Depuis toujours j’ai voulu être marin, il faut croire que mon prénom m’y destinait… Après un début de carrière de marin en antarctique, Norvège, en Australie ou en tant que capitaine de yacht, j’ai progressivement développé mes véritables centres d’intérêt : la véritable voile de travail, une vraie activité commerciale qui ouvre des perspectives, le “sens marin” c’est-à-dire la transmission des valeurs de la mer à un équipage dynamique, motivé et sérieux, l’expérience humaine authentique en transportant à la voile des marchandises qui ont une vraie identité. J’ai acquis, préparé et armé pour le transport Lun II, par éthique personnelle et professionnelle. TOWT a été une source d’inspiration, un soutien concret durant la phase d’acquisition et de préparation du bateau, dans un partenariat fructueux appelé à se renforcer, dans le cadre d’une exploitation riche et hauturière.

Guillaume LE GRAND, co-fondateur et gérant de TOWT – Transport à la Voile

L’utilisation de voiliers existants n’est pas seulement un hommage au passé. Loin d’être anachronique, elle permet au contraire de d’ores et déjà d’effectuer des transports de marchandises à la voile, réduisant ainsi drastiquement les bilans carbone des produits que nous transportons et nous permettant d’accumuler une expérience importante en vue de la suite. En effet, l’ADEME a sélectionné notre projet de “Voilier-Cargo” que nous développons en interne. Cette escale en Guadeloupe et à Marie-Galante est importante : elle inaugure des relations commerciales que nous souhaitons pérennes et lance véritablement « Lun II » dans notre activité. Nous recevons ici un accueil chaleureux et enthousiaste de toutes parts.

AT
AT

Comments are closed.