LONGUETEAU : par la seule force du vent
17 juin 2020
CertiNergy – TOWT : un partenariat d’avenir
20 octobre 2020

CÉMOI : CAP SUR LE TRANSPORT DE CACAO DÉCARBONÉ AVEC LES VOILIERS-CARGOS

CÉMOI, n°1 français du chocolat, a pris la décision stratégique de faire voyager ses meilleurs cacaos par voiliers. En droite ligne avec sa démarche durable et responsable « Transparence Cacao » et son esprit pionnier, l’entreprise familiale française inaugurera les futurs Voiliers-Cargos de l’entreprise bretonne « TOWT » (TransOceanic Wind Concept). Les premières mises à l’eau auront lieu dès 2022 et les transports monteront en puissance au fur et à mesure de la mise en opération de la flotte, jusqu’à atteindre 4 navires en 2025. À terme, 12 000 tonnes de cacao CÉMOI au départ de Côte d’Ivoire arriveront par voilier au port du Havre.

TOWT - CEMOI_LI

hands-2430200_1280

Patrick Collin, Directeur Général de CÉMOI, souligne :


« Le transport par voilier-cargo est un projet ambitieux et surtout global qui nous tient à cœur chez CÉMOI. Nous sommes conscients des responsabilités que nous avons en tant qu’acteur économique. C’est pourquoi nous avons développé notre programme responsable « Transparence Cacao ». Pionnier du développement durable et du chocolat bio, nous sommes le seul chocolatier à maîtriser chaque étape de notre filière, depuis la culture des cacaoyers dans les zones de production jusqu’à la préparation de nos produits sur nos sites de fabrication. Cette initiative de transport à la voile est un volet supplémentaire et complémentaire à notre démarche « Transparence Cacao » et illustre concrètement notre engagement dans le Global Compact. Au-delà de la réduction de l’empreinte carbone de notre chocolat, cette initiative renforce les garanties de traçabilité et de qualité de notre cacao, qui bénéficiera de conditions optimales de voyage dans des cales dédiées. C’est aussi un moyen de contribuer au développement de la Côte d’Ivoire, en formant les futurs marins ivoiriens. Et, bien sûr, nous y associons également les consommateurs grâce à un outil particulièrement innovant : le label « Anemos », qui fournit un numéro de suivi, de transparence maritime et de production !
En adoptant les voiliers-cargos, CÉMOI s’appuie ainsi concrètement sur une solution logistique efficace, performante et décorrélée du pétrole. Et, en tant que groupe familial, nous entrons dans une nouvelle ère pour envisager des perspectives durables pour les décennies à venir. »

Guillaume LE GRAND, président co-fondateur TOWT - Transport à la voile :


« Lorsque Cémoi s’est intéressé à nos navires, j’ai tout de suite compris que c’était pour les bonnes raisons : réduire de façon pratique, efficace, réelle son empreinte carbone en offrant un vrai surplus d’âme, de valeurs, à un produit qui vient nécessairement de loin. Le transport à la voile permet cette transparence d’un chocolat d’excellence ; on ne triche pas : les marchandises sont à bord, ou pas. Et quand elles le sont, le produit final, le chocolat aura ce numéro de voyage qui propose une véritable reconstitution de l’expédition maritime, vous fait une place à bord. Faire d’une solution logistique (drastiquement) décarbonée un levier commercial, et de valorisation d’un produit de grande qualité, c’est certainement la façon la plus efficace qu’une entreprise peut décider de prendre les mesures nécessaires - et urgentes - pour construire un monde plus durable. Naturellement Cémoi, en remplissant les navires, sur le long terme et en faisant de nos navires un élément de sa stratégie, nous offre un soutien hyper-concret et solide : nous ne l’oublierons pas. »

 

Le vent en poupe pour le cacao CÉMOI !


La saisonnalité des vents de secteur Nord-Est correspond naturellement à la saisonnalité des récoltes du cacao en Côte d’Ivoire. CÉMOI inscrit ainsi son transport dans ce phénomène naturel, renforçant son engagement dans le développement durable. Les voiliers-cargos TOWT permettront à CÉMOI d’acheminer son cacao premium entre la Côte d’Ivoire et la France avec une empreinte carbone minimale et dans des délais très courts. Les voiliers effectueront leur traversée sans escale en une quinzaine de jours seulement, contre en moyenne trois semaines pour des cargos classiques s’arrêtant souvent dans différents ports. Le cacao concerné par ce transport à la voile partira des centres de production de Yopougon, à Abidjan, pour rejoindre le site de fabrication normand de CÉMOI, situé à Tinchebray, dans l’Orne. Dès 2022, le chocolatier remplira les cales à deux reprises, puis à quatre en 2023, huit en 2024 et douze en 2025. Son engagement maritime et décarboné portera à terme sur près de 12 000 tonnes de cacao par an, soit près de 15 % du cacao utilisé annuellement par le chocolatier.
Le cacao transporté par voilier bénéficiera de conditions de voyages optimales pour une qualité aromatique renforcée. Il sera en effet transporté dans des cales dédiées et ventilées, avec une température et une hygrométrie contrôlables. Des prélèvements et analyses tout au long du trajet permettront de surveiller en permanence sa qualité
 

 

La formation de marins ivoiriens : un engagement sociétal


CÉMOI a décidé d’associer les élèves ivoiriens de l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) à son projet de transport par voilier-cargo. Ils auront ainsi accès au module de formation consacré à la voile dispensé à l’École Nationale Supérieure Maritime (ENSM), qui forme en France les officiers de la marine marchande. Ils bénéficieront également d’un enseignement spécifique « Cémoi Cocoa Shipper » dans lequel ils apprendront les conditions de chargement spécifiques au cacao et développeront leurs pratiques sur le monitoring à bord : ventilation et maîtrise de l’hygrométrie.
 

Karim COULIBALY, AAMP, Directeur général de l’Académie Régionale des Sciences et Techniques de la Mer (ARSTM) en Côte d’Ivoire précise :


« Nous sommes heureux de participer à cette aventure maritime, environnementale et commerciale aux côtés de CEMOI et de TOWT. Grâce à notre collaboration, l'ARSTM va gagner en compétences techniques, nautiques et maritimes, ce qui va ouvrir de nouvelles perspectives de professionnalisation à nos élèves. En effet, parler de théorie de la propulsion vélique, de routage, de stabilité, de manœuvre ou de sécurité sur les premiers grands Voiliers-Cargos modernes est de nature à ouvrir des champs de compétences, à la fois pointus, et applicables dans une grande diversité de métiers maritimes et qui seront particulièrement recherchés au XXIème siècle. Notre vision est bien celle d’être « une institution de référence au cœur des enjeux maritimes mondiaux » et cela nous projette au cœur de l’innovation et des défis contemporains du monde maritime. Et puis, il y a l’aspect affectif : ici, en Côte d’Ivoire, « nous sommes tous des planteurs de cacao, de près ou de loin » et prendre part à la bonne marche de navires décarbonés qui exportent le meilleur de nos cacaos vers la France, nous apportera indubitablement une certaine fierté, un sens supplémentaire à notre mission. C’est aussi un changement de perception quant à la qualité du cacao ivoirien qu’apporteront ces navires dont le transport respectera particulièrement le produit : le cacao ivoirien peut être parmi les meilleurs au monde, et c’est celui-là que nos élèves-officiers accompagneront sur ces grands voiliers, et sans impacter le climat.
Enfin, il s’agit plus généralement de participer au développement de la Côte d'Ivoire - de par cet aspect de la qualité de son cacao, nos marins – mais également par la fenêtre sur notre pays que le label ANEMOS ouvrira auprès des consommateurs européens. »
logo arstm

 

CÉMOI : une démarche responsable


CÉMOI est engagé dans une démarche globale de développement durable autour de quatre piliers : la qualité alimentaire, la qualité de vie des collaborateurs et des producteurs, la qualité environnementale et la qualité nutritionnelle et aromatique. Depuis plus de 30 ans, à travers son implication dans la filière cacao biologique, le groupe CÉMOI sillonne les pays producteurs à la recherche d’un cacao d’exception. Présent auprès des planteurs sur les principaux continents producteurs, CÉMOI achète directement son cacao auprès de coopératives et partenaires.
En Côte d’Ivoire, le Groupe français est à l’initiative du programme Transparence Cacao, qui a permis la création de plusieurs centres de fermentation et de séchage du cacao pour les coopératives. Les 19 000 planteurs concernés par ce programme responsable et spécifiquement formés aux techniques agronomiques œuvrent ainsi à améliorer la qualité du cacao, tout en augmentant leurs rendements et en améliorant leurs revenus.
L’ensemble des programmes mis en place par CÉMOI se retrouvent autour de la stratégie du groupe visant à s’approvisionner en cacao durable, Transparence Cacao. Il s’agit de maîtriser l’ensemble de la filière cacao dans laquelle CÉMOI est impliqué, en gérant chaque étape de transformation, depuis le planteur jusqu’au consommateur. Le Groupe a pour ambition d’assurer la traçabilité totale de ses approvisionnements en cacao. CÉMOI a ainsi développé un véritable modèle de développement durable, associant qualité et traçabilité.
 

logo_cemoi

A propos de CÉMOI


Le Groupe CÉMOI est une entreprise familiale dirigée par la famille Poirrier depuis 1962. Aujourd’hui, le Groupe, présidé par Patrick Poirrier, est le n°1 du Chocolat en France. CÉMOI emploie 3 300 collaborateurs, dont 2 200 en France, où il concentre 9 de ses 14 unités de production et commercialise 200 000 tonnes de chocolat. Il est l’un des plus fervents défenseurs du chocolat fabriqué en France. En 2018, le Groupe familial (3e génération), français (basé à Perpignan) et indépendant, a réalisé un chiffre d’affaires 750 millions d’euros.
Le succès de CÉMOI repose notamment sur son exigence de qualité et sur l’innovation, au cœur de son développement. Cette exigence l’a conduit à s’engager auprès des producteurs de cacao locaux, dans les principales régions mondiales de production. CÉMOI est le dernier grand chocolatier français à maîtriser l’intégralité de la filière : du cacaoyer jusqu’au produit fini. Cette totale maîtrise lui permet de garder une traçabilité complète de ses produits avec lesquels il répond aux besoins des consommateurs finaux comme de l'ensemble de l'industrie alimentaire, depuis les fabricants jusqu'aux utilisateurs professionnels de chocolat : chocolatiers, pâtissiers, restauration hors foyer et grande distribution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *