De l’Enfer… leçons sur l’être et l’avoir
21 novembre 2017
Mexique : Café et cacao ANEMOS embarquent à la voile
15 mars 2018

TOWT repart en mer !



 

TOWT repart en mer !

Suite au crowdfunding couronné de succès organisé en décembre 2017, TOWT prévoit d’ores et déjà une année 2018 chargée, au sens propre, de marchandises qui voyageront à la voile, grâce aux nombreux soutiens reçus. Nous évoquerons dans quelques semaines le Mexique et d’autres destinations, mais pour l’heure il s’agit d’inaugurer la saison, à bord du ketch « Lun II », à destination de Bordeaux. C’est la 7ème fois que TOWT peut faire escale à Bordeaux, en bonne intelligence avec les services.

Avec un nouvel entrepôt, et des navires parés à naviguer, il s’agit en effet de repartir de l’avant, suite à la destruction d’une partie des stocks. En 2018, notamment, le label ANEMOS© s’affirmera en tant qu’engagement en faveur d’un transport de marchandises plus transparent et plus respectueux de l’environnement et des hommes.

Planning prévisionnel :
  • 11 mars : Chargement du navire à Douarnenez (blé noir, cidres, ales bretonnes, thé).
  • 12 mars : Appareillage à 13h30.
  • 20 mars : Accostage à Bordeaux, Ponton d’Honneur
  • 21 mars : Chargement des vins biologiques et biodynamiques d’une dizaine de domaines bordelais, soit 6 tonnes.
  • 22 : Chargement de plus de 12 tonnes des vins ANEMOS – TOWT de Château Val Beylie. Rencontres possibles avec vignerons et marins.
  • 23 mars : Appareillage
  • 24 mars : Escale à La Rochelle. Livraison de plusieurs tonnes de marchandises.
  • 28/29  mars : Accostage à Douarnenez, transbordement sur Grayhound, déchargement.
Grâce à ce transport, plus de 1 500 km de camion seront évités, soit près de 20 tonnes de CO² économisées, permettant ainsi une réduction drastique du bilan carbone des marchandises ainsi transportées.

Une partie de ces vins sera chargée, le 31 mars, à bord de Grayhound qui appareillera à la suite à destination du Royaume-Uni pour des livraisons entre les Îles Scilly et Plymouth.

Grayhound y chargera ses désormais fameuses ales (dont le stock a été intégralement détruit le 15 novembre dernier), dans le cadre du projet « Channel Sail Route« , soutenu par l’Union Européenne, qui vise à développer une route culturelle et touristique entre la Cornouaille française et les Cornouailles anglaises.

Par ailleurs, en route vers la construction d’un Voilier-Cargo, 2018 sera l’année du dévoilement progressif de ce projet ambitieux.

Pour en savoir plus :