Vers le vin et le sel, par la seule force du vent

Dans sa descente vers le Sud, le « Notre Dame de Rumengol » se remplit de denrées bretonnes… au bilan carbone exceptionnel.

Le « Notre Dame de Rumengol » a touché l’Île d’Yeu dans la nuit après avoir chargé des dizaines de différents produits locaux autour de Camaret, Lesconil, Concarneau et Lorient. A l’île d’Yeu, la gabare charge mercredi 25 juin des produits de l’Île d’Yeu.

Les vendredi 27 et samedi 28 juin, le « Notre Dame de Rumengol » charge à Pornic 12 tonnes de sel du Marais breton « Ty An Holen » qui ont pour destination Morlaix.

Avec un accostage prévu à Nantes le dimanche 29 au soir, des produits seront déchargés Quai de la Fosse les lundi 30 juin et mardi 1er juillet. Puis, le « Notre Dame de Rumengol » descendra de Quai de la Fosse au chantier de l’Esclain (Bas Chantenay) (environ 15 minutes), où il chargera près de 5 tonnes des meilleurs vins biologiques locaux.